Maman Blues

Bonjour à tous,

aujourd’hui, je souhaiterais vous parler de l’association « Maman Blues » qui est notamment un site internet non médical, d’écoute et de conseils dans le cadre de la difficulté maternelle.

J’ai été contactée par la présidente Me Elise Marcende afin de figurer dans leur répertoire nationale et internationale. J’ai découvert ainsi une association parentale à but non thérapeutique de soutiens, d’échanges et d’informations autour de la difficulté maternelle (du simple baby blues à un gros effondrement maternel nécessitant une prise en charge en unité mère enfant).

Vous y trouverez des ouvrages intéressants, des articles, des témoignages ainsi que des conseils précieux pour toute mère, famille qui connaissent des difficultés dans le cadre de la maternité et la parentalité.

Je ne peux que soutenir ce type d’initiative qui permet de lever des tabous encore présents autour de la grossesse, la maternité et la parentalité de manière générale… Car on ne naît pas mère, on le devient…

bf2671e1f0a77356073c0ff30dadbe9c

Le burn out maternel

Je vous invite ce soir à visionner ce magnifique court métrage animé consacré à toutes ces mères qui vivent un épuisement parental, et arrivent à leur point de rupture…

Voici le lien à suivre pour accéder à la vidéo: Mother

De nombreux signes avant-coureur peuvent permettre de prévenir le burn out maternel. Fatigue, tristesse, irritabilité, des réactions trop agressives ou incontrôlées envers les personnes de notre entourage et en particulier avec nos enfants.

La pression quotidienne devient insupportable et il est devient alors impossible de voir les solutions qui pourraient apaiser cet état de souffrance. Ce genre de passage à vide, nombreuses sont les mères à l’avoir vécu. Mais lorsque celui-ci dure, lorsqu’aucune issue ne semble se profiler, le petit surmenage se transforme alors en véritable burn-out. Ni baby-blues, ni dépression du post-partum, cet épuisement-là peut survenir n’importe quand. Dès la naissance, ou bien plus tard. Parfois dès le premier enfant, ou bien au bout du troisième. Mais surtout, il est tabou. En effet, comment  avouer que l’on ait pu penser à faire ses bagages pour s’enfuir le plus loin possible ? Pourtant, accepter de pouvoir craquer, et de ne pas être la mère parfaite de nos fantasmes, est le seul moyen de surmonter cette crise que toute femme peut traverser un jour.

Durant cette phase de souffrance sévère, s’entourer de personnes bienveillantes et se faire épauler est essentiel. Il est également important d’être aidé par un professionnel qui pourra permettre à cette mère à accepter sa défaillance et les limites dans lesquelles elles se trouvent pour ainsi l’aider à se reconstruire psychologiquement.

Je propose ce type d’accompagnement dans le cadre de ma consultations à Graine d’amour, Rue Marcel Beaufays n°19 à Hyon. N’hésitez pas à prendre contact avec moi pour touts renseignements complémentaires au 0483/313.488 ou via isabellapiro@gmail.com ou même ma page Facebook.

 

 

Campagne « Naître Parents »

Naître parents

La nouvelle campagne yapaka s’adresse aux futurs parents qui s’interrogent sur cette grande aventure qu’est la parentalité et propose un ouvrage qui ouvre une fenêtre sur les sentiments, les mouvements, les émotions dans lesquelles sont emportés les parents pendant les deux premières années de vie avec leur enfant.« Comment accompagner les « nouveaux » parents pris par le remue-ménage qui survient inévitablement lors de l’arrivée d’un bébé ? Comment les encourager à exprimer leurs émerveillements mais aussi leurs doutes, leurs débordements et à trouver des points d’appui? »

Suivez ce lien pour plus de détails « Naître parents ». Vous avez la possibilité de télécharger le livre ou de le commander.

Isabella Piro

Garde alternée: les besoins de l’enfants avant 2 ans

Je vous propose aujourd’hui une vidéo où il est question de la garde alternée chez l’enfant de moins de 2 ans. Nombreux sont les parents qui vivent une séparation et qui s’interrogent sur la « bonne façon » de gérer la garde de l’enfant. Voici quelques pistes mettant en évidence quels besoins primordiaux présente l’enfant en bas âge.

Il vous suffit de suivre ce lien:

La garde alternée: les besoins de l’enfant avant 2 ans.

Il est certain qu’une organisation de la garde de l’enfant respectée par chaque parent et bien vécue lui permettra de s’adapter plus aisément à la situation.

Je terminerai en disant que la mise en place d’un soutien psychologique peut certainement aider le (ou les) parents à faire face à cette situation et leur permettre ainsi de se montrer disponibles pour accompagner l’enfant dans cette étape.

L’enfant devant un écran…de nombreuses précautions à prendre!

ecran_en_veille_version_large_0

La télévision peut occuper une place dans l’éducation de vos enfants mais à certaines conditions. En tant que parents, il est essentiel de connaître les méfaits de l’écran chez nos enfants.

Yapaka a donc lancé une campagne afin d’informer au mieux les parents des dangers de la télévision notamment chez les enfants en bas âge.

Voici le lien qui vous mènera directement au site concerné. Vous pourrez également télécharger un document sous format PDF sur le sujet: « Écran en veille, enfants en éveil ».

À bientôt.

Un enfant difficile a toujours quelque chose à nous dire…

ta-74-cover-enfantdifficile-delion-web

Le terme d’ « enfant difficile » est devenu aujourd’hui tellement banal que personne ne s’y retrouve. En effet, lorsque des parents stressés et fatigués se plaignent de leur « enfant difficile » qui montre quelques réticences à obéir mais qui va bien par ailleurs, c’est très différent d’autres parents qui, après avoir laissé leur enfant faire tout ce qu’il voulait, constatent avec regret que leur progéniture est devenue un « enfant difficile ». Et cela n’a pas grand-chose à voir avec d’autres enfants tels que les enfants autistes, anorexiques ou suicidaires présentant tous les signes de maladies pédopsychiatriques. Dans tous les cas, il s’agit d’une souffrance psychique qui amène parents et professionnels de l’enfance à parler d’ « enfants difficiles », mais les problématiques sous-jacentes ne sont pas du tout identiques. Ce texte envisage les définitions et les descriptions de ces différentes formes d’enfants difficiles et se penche sur les raisons pour en comprendre la survenue plus fréquente aujourd’hui. Enfin, plusieurs pistes sont proposées au lecteur pour aider l’enfant difficile à en sortir.

Les publications des campagnes « Yapaka » sont des outils aussi bien destinés aux parents qu’aux professionnels. Ils permettent d’y voir plus clair sur certaines problématiques qui nous concernent tous et qui souvent nous questionnent.

Régulièrement, je mettrai à la une certains documents qu’ils mettent à la disposition de tous.

Isabella Piro

« Nous sommes tous Charlie », pour aider les adultes à expliquer aux enfants

charlie_pisul_1

« Nous sommes tous Charlie » Quelques pistes pour en parler avec nos enfants. Le site de Yapaka.be propose aux parents (ou toute personne proche d’un enfant) quelques ressources afin qu’ils puissent trouver les mots pour parler à leurs enfants des derniers évènements tragiques qui ont secoué la France cette semaine.

Voici le lien de l’article en question qui vous mènera à ces différentes informations; Yapaka.